Mariage pluvieux au pont Armand-Lachaîne

01

Photo : Sylvie Crépeault

Jusqu’à présent, je n’avais présenté qu’une seule mise en scène réalisée en juin 2013 dans le cadre du projet photographique Témoins de notre histoire. Comme il pleuvait à plein ciel lors de notre arrêt à Chute-St-Philippe, la célèbre mariée à procédé plus vite qu’à l’habitude au pont Armand-Lachaîne

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo : Pascal Conner

En plus de la mauvaise température, notons que le site de ce pont couvert n’est pas doté d’un stationnement, et qu’il n’est pas simple de ranger la voiture au bord de la route. Il y avait pas mal de circulation en ce dimanche matin de juin. Longtemps peints en jaune, remarquez que les gabarits qui protègent le pont sont maintenant rouges.

.

03

Photo : Pascal Conner

Il pleuvait tellement fort qu’il fallait avant tout penser à protéger le matériel photographique. Pour la deuxième fois, les parapluies seront intégrés à la mise en scène du mariage.

.

04

Photo : Sylvie Crépeault

Il est parfois difficile de garder son sérieux lorsque les voitures qui passent klaxonnent à tout moment. Les habitants du coin ont sans doute pas mal jasé ce soir là.

.

05

Photo : Sylvie Crépeault

Voici le cliché officiel retenu pour le projet Témoins de notre histoire. Rappelons que les mises en scène finales sont en noir et blanc. Au commencement, le projet ne devait couvrir que les ponts couverts de l’Abitibi, mais l’artiste a décidé de poursuivre son aventure dans les autres régions du Québec.

BONNE FIN DE SEMAINE

.

Actualités, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *