L’imposant pont Carbonneau de St-Félicien

Source : National Geographic (1939)

Il était grand temps d’ajouter un pont couvert dans la section des disparus, et la structure choisie en est une de choix. Il s’agit du légendaire pont Carbonneau qui a marqué l’histoire des ponts couverts québécois. La colossale structure mesurait un impressionnant 1095 pieds de long. Découvrons ensemble ce célèbre monument…

La photo montrée en introduction est un cliché qui a fait le tour du monde. En effet, le pont Carbonneau est apparu dans la célèbre revue National Geographic en mai 1939. Le magasine avait mandaté un journaliste dans la région pour couvrir le 100e anniversaire du Saguenay-Lac-St-Jean. Le reportage du journaliste Harrison Howell Walker comptait 37 pages.


 

Source : Fonds L-P Gravel. Collection : Gérald Arbour

Construit en 1909, le pont Carbonneau permettait de traverser la rivière Ashuapmushuan (autrefois appelée Chamouchouane) dans la ville de St-Félicien au Lac St-Jean. Ce pont en remplaçait un autre incendié l’année précédente.

 

Collection : Richard Sanders Allen

Le pont Carbonneau honore un ancien député de la région. Avec ses 1095 pieds de long, il s’agirait du 2e plus long pont couvert jamais construit au Québec, ce qui n’est pas banal.

 

Collection : Gérald Arbour

À l’origine, le pont Carbonneau possédait 9 travées même si sur certaines photos on n’en compte que 8. L’explication est qu’en 1928, 3 travées ont été endommagées. Les réparations ont donné la reconstruction de 2 travées seulement, plus longues, et la différence a été comblée par du remblai, éliminant également les avant-ponts.


Collection : Gérald Arbour

Le 26 avril 1942, le pont est emporté par la débâcle. Ce cliché nous montre les différentes travées répandues un peu partout dans la rivière. Un géant venait de partir, mais il est encore bien en place dans les mémoires des gens plus âgés qui habitent la région. D’ailleurs, l’actuel pont porte toujours le nom de Carbonneau. La structure construite pour remplacer le pont couvert vient tout juste d’être démolie alors que le nouveau pont Carbonneau est enfin prêt après 2 ans de travaux.

 

BONNE FIN DE SEMAINE

DE RETOUR MARDI…

6 réflexions sur « L’imposant pont Carbonneau de St-Félicien »

  1. Nathalie Brassard

    La photo du pont avec les deux dames je la connais par cœur. Depuis ma tendre enfance que celle-ci est accrochée dans la salle de séjour de ma grand-mère maternelle. Pourquoi ? Une des deux femmes est mon arrière grand-mère. Wow! Voir cette photo sur FB après tant d’années, me rend nostalgique…

    Répondre
  2. France Lavertu

    C’est lors de cette débâcle , que nos parents, Henri Lavertu et Julie-Anna Guay de Saint -Méthode , après être allés à la messe à Saint-Félicien, ont failli périr avec 4 de leurs enfants, puisque la dernière travée où ils se trouvaient était détachée et commençait à tourner lorsqu’à force de crier, ils ont réussi à faire sauter le cheval avec le « bogee » pour se retrouver sur le bord de la rivière du côté nord .

    Répondre
    1. Pascal Auteur de l’article

      Bonjour, merci de partager avec nous cette page d’histoire. Je suis toujours bien content quand je constate que les visiteurs retournent consulter les anciens billets. Bonne journée!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *