Bilan 2020, seconde partie : une année bien remplie

La deuxième partie du bilan annuel 2020 est sans aucun doute aussi chargée que la première, et il n’est pas question de s’ennuyer avec nos ponts couverts. Plusieurs événements  auront marqué la deuxième moitié de l’année 2020, mais certains ont retenu notre attention plus que d’autres…

JUILLET

Photo : Archives Gérald Arbour

C’est en juillet qu’on rapportait que le pont Galipeault avait officiellement été classé comme immeuble patrimonial par le ministère de la Culture et des Communications, et ce en date du 18 juin 2020.

Photo : Stéphanne et Étienne

En juillet toujours, nous avons accueilli 2 nouveaux précieux collaborateurs sur le blogue. Tout au long de l’année, Stéphanne et Étienne ont partagé avec nous de nombreuses photos des ponts qu’ils avaient récemment visités, notamment en Estrie, en Outaouais et dans le Bas-St-Laurent.

Photo : Archives Gérald Arbour

C’est également en juillet que les médias rapportaient que les structures du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie seraient évaluées par des spécialistes afin de déterminer leur niveau de valeur patrimoniale, ceci afin d’en assurer leur protection. Cette étude devait être mise en branle à la fin de l’été.

AOÛT

Photo : Stéphanne et Étienne

En août, des photos fraîches envoyées par Stéphanne et Étienne nous montraient quelques nouveautés au pont Descormiers. Tout d’abord, le panneau toponymique est revenu en place après une disparition de quelques années. On notait aussi la présence d’une nouvelle clôture ou rampe de sécurité aux entrées du pont, de même qu’à l’intérieur de la structure. De plus, selon des informations obtenues sur place, le pont aurait changé de propriétaire.

Photo : Mélanie Jobin Août 2020

En août toujours, notre collaboratrice Mélanie était tombée sur un gros chantier en se rendant visiter le pont Lambert. On apprenait par la suite qu’il s’agissait de la première phase de travaux qui se sont échelonnés tout l’été.

Gérald Arbour Août 2020

C’est aussi en août que Gérald s’était rendu à Fort-Coulonge pour constater l’état d’avancement des travaux au pont Félix-Gabriel-Marchand. En plus d’avoir la confirmation que les travaux ne seraient pas terminés en 2020, Gérald rapportait cependant que la restauration de la partie supérieure du pont était achevée. On apprenait également que la structure ne serait pas haussée.

Gérald Arbour Août 2020

C’est aussi en août que Gérald visitait la nouvelle murale fraîchement inaugurée représentant le pont Narrows. On peut la voir sur le mur de la quincaillerie Fitch Bay, à Stanstead.

Photo : Stéphanne et Étienne

Finalement, c’est aussi en août que nos collaborateurs Stéphanne et Étienne nous faisaient parvenir des photos récentes du pont de l’Aigle. Des rumeurs de remplacement ont commencé à circuler, et on en serait présentement à voir comment on pourrait préserver le pont couvert en lui donnant une nouvelle vocation.

SEPTEMBRE

Photo : Sylvie Crépeault

L’année 2020 aura tout de même permis d’ajouter 4 nouveaux tableaux au projet photographique Témoins de notre histoire. C’est toute la Mauricie qui aura été visitée cette année, et c’est en septembre que je publiais le premier cliché réalisé par la photographe Sylvie Crépeault.

La publicité de Promutuel dans laquelle on pouvait voir le pont Grandchamp aura beaucoup fait jaser en 2020. C’est en septembre que nous avions accès à cette vidéo montrant un véhicule tirant une roulotte et s’aventurant dans le pont couvert, sans respecter la hauteur libre affichée.

Photo : Pascal Perreault

C’est dans la soirée du mercredi 23 septembre qu’un incendie suspect s’était déclaré au pont Davy. La SQ avait aussitôt classé ce feu comme suspect et une enquête avait été ouverte, mais bien sûr, aucune nouvelle depuis. On devine que l’incendie a été allumé au centre du pont, et qu’en brûlant, la structure s’est affaiblie, puis s’est rompue pour s’effondrer dans la rivière, ce qui a peut-être éteint les flammes. Le lendemain de l’incendie, Pascal Perreault partageait avec nous des photos exclusives du pont Davy encore fumant. Fait inusité, l’existence du pont Davy n’était pas connue avant 2010 par les amateurs de ponts de bois.

OCTOBRE

Photo : Gérald Arbour

C’est en octobre que la mairesse de Notre-Dame-des-Pins apportait quelques précisions sur les travaux à venir au pont Perrault. La firme WSP devait fournir les plans et devis qui serviront à la restauration du pont, dont la mairesse espère la réouverture pour la fin de l’année 2021. Rappelons que la structure est fermée à toute circulation depuis février 2018.

L’année 2020 aura à nouveau été marquée par le drone, cet appareil qui permet de filmer du haut des airs. De nombreux ponts couverts ont été filmés cette année à l’aide de cette technologie qui offre des prises de vue spectaculaires. Plusieurs de ces vidéos ont été publiées sur le blogue grâce aux nombreux collaborateurs.

NOVEMBRE

Photo : Archives Pascal Conner

C’est en novembre que nous apprenions que le pont Leclerc était fermé à toute circulation afin de réaliser des travaux de restauration. Le pont va demeurer fermé tout l’hiver et sa réouverture n’est prévue que pour la fin du mois de juin 2021.

Source : Postes Canada

C’est aussi en novembre que Postes Canada émettait trois timbres des Fêtes représentant des peintures joyeuses de Maud Lewis, cette réputée artiste folklorique originaire de la Nouvelle-Écosse. Sur un des timbres, dans une oeuvre datant des années 60 et intitulée Family and Sled, on peut y voir un joli pont couvert.

DÉCEMBRE

Photo : Archives Gérald Arbour

En décembre, suite à la plainte d’un automobiliste dont la voiture avait eu une crevaison après avoir traversé le pont de l’Aigle, la structure avait dû être rapidement réparée afin que cette situation ne se reproduise plus. Rappelons aussi qu’en 2020, de nombreuses rumeurs de remplacement et de déménagement ont commencé à circuler sur le pont de l’Aigle. Deux raisons sont évoquées pour ce possible éventuel déplacement, soit le tracé de la nouvelle route Maniwaki-Témiscamingue, ainsi que les récentes crues des eaux. Heureusement, la Société d’histoire de l’Outaouais, qui bien sûr est contre tout projet de déplacement, semble vouloir se mêler de cette histoire.

Photo : A. Douglas Shaw

Finalement, c’est aussi en décembre, à cause de la température particulièrement douce, que plusieurs cours d’eau ont débordé dans la région de la Gaspésie. Ce fut le cas de la Petite rivière Cascapédia dans le secteur de St-Edgar. Encore une fois, le lambris du pont couvert a été endommagé par des arbres et des débris emportés par la rivière.

BONNE ANNÉE 2021

Actualités, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *