Ponts couverts : Spécial débâcle et crue des eaux

61-01-07 villemontel 1996± coll. André Cloutier

Photo : André Cloutier

En cette période de l’année où la neige achève de fondre dans toutes les régions du Québec, je propose de terminer la semaine avec des images de quelques débâcles célèbres. Encore une fois cette année, quelques ponts couverts ont eu chaud, mais d’autres ponts ont été moins chanceux par le passé…

.

61-01-26 rochebaucourt 1980± coll. André Cloutier #1

Photo : André Cloutier

Au début des années 80, le pont de l’Arche-de-Noé se trouvait dans une bien mauvaise posture suite à la crue des eaux du ruisseau Tourville.

.

débâcle 61-43-04 routhierville 1994 Gérald Arbour D3

Photo : Gérald Arbour

En 1994, c’est le pont de Routhierville qui l’avait échappé belle. Heureusement, le pont a été haussé lors des derniers travaux de restauration.

.

débâcle 61-58-08 la trinité-des-monts 1995 Gérald Arbour D1

Photo : Gérald Arbour

L’année 1994 aura été fatale pour le pont Rouge de la Trinité-des-Monts. La structure avait voyagé pendant plus de 3 kilomètres sur la rivière Rimouski.

.

Photo : Rod Lefebvre. Collection : Gérald Arbour

Le célèbre pont Carbonneau de St-Félicien avait lui aussi été emporté par les glaces le 26 avril 1942.

.

Perreaupremierpont

Photo tirée du panneau situé près du pont Perrault

Le premier pont Perrault n’avait pas été construit assez haut, et la débâcle de 1927 aura été sans merci pour le pont couvert. L’année suivante, l’actuel pont Perrault sera construit, beaucoup plus haut cette fois.

.

Turgeon02

Source de la photo et de l’article: L’Equipe,V.7,no 5, mai 1977 p.15

Une histoire de crue des eaux qui s’était bien terminée est celle du pont Turgeon qu’on peut également voir sur la photo en introduction. En 1977, ce pont avait effectué une petite promenade d’environ 800 mètres sur la rivière Villemontel. Pour revivre toute cette aventure, consultez l’article suivant qui raconte en détail cette crue des eaux exceptionnelle :

.

débâcle 61-17-01 anse-saint-jean 1986 Gérald Arbour NB15a

Photo : Gérald Arbour

Terminons ce billet avec certainement le plus célèbre embâcle ayant touché un de nos ponts couverts. Le 12 avril 1986, le pont du Faubourg a fait un voyage de plus d’un kilomètre parmi la glace et l’eau de la rivière St-Jean. Heureusement, le pont a été remis en place et haussé de quelques pieds. J’ajoute ci-bas une galerie contenant plusieurs photos inédites de cet embâcle. Maintenant que ce sujet est couvert, le site peut officiellement passer en mode « été ».

.

Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *