La réglementation dans un pont couvert de Châteauguay en 1868

Châteauguay se livre (Raymond Laberge, 2002)

Dans la municipalité de Châteauguay, il y aurait eu jusqu’à 6 ponts couverts différents pour traverser la rivière à la hauteur de l’église. De nombreux artistes ont été inspirés par un de ces ponts en particulier…

 

Le pont auquel nous allons nous attarder aujourd’hui est celui qui a été en place de 1868 à 1886. C’est le pont qui a servi de modèle pour des peintres de la région de Châteauguay. Le tableau ci-haut est l’oeuvre de monsieur Rosario Laberge. Pour sourire un peu, je vous propose de jeter un coup d’oeil aux règlements en vigueur à cette époque en ce qui à trait à ce pont couvert.

 

Châteauguay se livre (Raymond Laberge, 2002)

* Le scelling signifie en fait schelling, une ancienne pièce de monnaie. On remarque aussi l’orthographe particulière du mot « écuier ».

 

Châteauguay se livre (Raymond Laberge, 2002)

Terminons par une peinture inspirée d’une oeuvre d’Arthur Brault et qui représente la messe de minuit à Châteauguay en 1868. Ce tableau serait exposé à l’hôtel de ville. Plusieurs artistes se sont inspirés de ce pont couvert pour créer.

 

1 réflexion sur « La réglementation dans un pont couvert de Châteauguay en 1868 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *