Vidéo de la rivière Matapédia sous le pont Heppell

Le pont Heppell tient bon et j’ai eu la permission de partager ce vidéo  capté hier par Jean-Pascal Lemelin. À cette hauteur, on comprend bien que tous les arbres emportés par le courant accrochent le pont couvert. En plus de St-Edgar, des dommages sont aussi possibles aux 2 ponts couverts de St-René-de-Matane où des sections de la 195 ont été fermées. Je remercie également M. Lemelin pour les photos ci-dessous qu’il partage avec les lecteurs.

Actualités

Inondations : le pont Heppell et le pont de St-Edgar abîmés

Photo : Gracieuseté

J’ai vraiment hâte de passer à autre chose, mais je n’ai pas le choix de revenir encore sur les inondations dans le billet du jour. Le pont Heppel est en situation délicate et plusieurs arbres auraient déjà abîmé la structure. On parle déjà d’une fermeture pour tout l’été avant de procéder à des travaux. De son coté, le pont de St-Edgar a lui aussi été endommagé par des arbres car le niveau de la rivière serait très haut. Dans les Laurentides, même la rivière du Lièvre frôlerait les ponts jumelés. Je joins à ce billet des liens vers différents articles touchant au sujet du jour. Vous y trouverez plus de photos :

 

Actualités

L’eau friserait le tablier du pont Félix-Gabriel-Marchand

Photo : TVA Nouvelles – Pierre Plouffe

Toute la pluie reçue la fin de semaine dernière n’a sans doute pas été facile pour certains de nos ponts couverts. Au pont Félix-Gabriel-Marchand, l’eau atteignait pratiquement le tablier du pont comme le montre la photo en introduction (voir aussi le clip plus bas). Le pont Prud’homme demeure également fermé à la circulation. Selon le site de la Sécurité Publique, les rivières Matane et Matapédia sous également sous haute surveillance. Il s’agit de 2 cours d’eau traversés par des ponts couverts. Toutes nos pensés vont envers les sinistrés.

Actualités

Le pont couvert de la Calamité sera restauré

Photo : Pierre Duff (septembre 2016)

Pendant qu’on surveille de près les différents cours d’eau au Québec, dont la rivière Coulonge qui frôlerait presque le tablier du pont Félix-Gabriel-Marchand, les nouvelles sont meilleures en Abitibi, au pont de la Calamité. Je joins un extrait d’un article publié le 2 mai dans La Frontière. On y rapporte que le pont sera restauré et renforcé afin de permettre des charges plus lourdes.

Le mauvais état du pont couvert du Chemin de la Calamité inquiète bien des résidents de ce coin. Un citoyen concerné a demandé à la Ville d’expliquer où elle en est dans ce dossier. «Nous avons rencontré le ministère des Transports la semaine dernière et il a été décidé qu’il allait réparer et renforcer le pont, a affirmé le maire. Ce qu’on veut c’est de s’asseoir avec les citoyens à la même table que le MTQ afin qu’il nous avise du fonctionnement des travaux.»

La Ville se dit tout aussi inquiète et frustrée de l’état du pont que les citoyens. «Ça nous crée plusieurs problèmes, a souligné le maire. On est obligé de prendre des contrats en parallèle avec Dupuy pour le déneigement, le transport scolaire, le service incendie et la collecte des ordures.»

À l’heure actuelle, les camions lourds ne peuvent pas traverser le pont couvert. Le MTQ devrait remédier à cette situation sous peu.

Source : La Frontière.ca [en ligne]. Gemme, Marc-André. « La Sarre est en très bonne santé financière ». Consulté le 4 mai 2017.

Actualités

Des nouvelles de Routhierville

Photo : Monique Bellemare

La fonte des neiges se poursuit à Routhierville, mais la rivière n’était pas inquiétante la fin de semaine dernière lorsque Monique Bellemare est passée dans la Vallée de la Matapédia. Espérons que la pluie prévue prochainement n’affecte aucun de nos ponts couverts et surtout, ayons une pensée pour tous ces gens touchés par des inondations partout au Québec. Pour ce qui est du pont de Routhierville, il semble dans une forme splendide. Merci à Monique pour les photos du jour.

Actualités

La fin de l’hiver au pont Heppell

Photo : Monique Bellemare

Mes parents étaient de passage dans le Bas-St-Laurent et la Vallée de la Matapédia la fin de semaine dernière. Il reste de la neige dans ce secteur et il fait encore froid pour la saison. Les photos du jour nous montrent le pont Heppell qui se porte relativement bien. Ces clichés ont été pris vendredi dernier. La rivière n’est pas menaçante cette année. Merci à Monique et Paul pour les photos du jour.

Actualités

Retour en 1976 au pont couvert du Faubourg

Photo : Daniel Lessard. Source : BAnQ, Cote : E10,S44,SS1,D76-284PF5

Le billet du jour fait un peu suite à celui d’hier. Cette fois, on visite L’Anse-St-Jean en juin 1976 grâce aux photos de Daniel Lessard récemment rendues accessibles via les archives de BAnQ. Évidemment le pont du Faubourg est en vedette et on peut le voir sous plusieurs angles différents. La photo prise à partir du clocher de l’église est bien particulière. Les cotes détaillées se retrouvent sur la page du pont du Faubourg.

Histoire

L’année 1975 au pont Perrault

Source : BAnQ. Cote : E10,S44,SS1,D75-795PE2 (1975)

La semaine débute par des photos du pont Perrault prises en 1975. Ces clichés semblent avoir été récemment ajoutés dans la section des archives en ligne de BAnQ. On remarque qu’à cette époque, les culées n’étaient pas en bonne condition. Déjà à cette époque, le site semblait accueillir une halte. Il est toujours plaisant de suivre l’évolution d’un pont couvert bien connu.

Histoire

Retour en 1975 au pont Heppell

Photo : Daniel Lessard. Source : BAnQ

La semaine se termine par cette photo récemment ajoutée dans les archives en ligne de BAnQ. On peut y voir le pont Heppell photographié en juin 1975 alors qu’il était en pleine forme. Nous aurons des nouvelles fraîches du pont Heppell dès la semaine prochaine puisque Monique Bellemare est dans le Bas-St-Laurent en ce moment.

BONNE FIN DE SEMAINE

Histoire

Un site montrant une sélection de photos de ponts

Le pont des Chutes figure parmi les sélections. Photo : Éric Foucart

J’aimerais vous faire découvrir un site Web où on retrouve de magnifiques photos de ponts couverts, soit Quebecoriginal.com. En suivant le lien ci-bas, vous pourrez admirer 10 clichés de nos plus beaux ponts couverts. Les photos sont d’une qualité professionnelle. La photo en introduction est à titre d’exemple car je n’ai pas la permission de les reproduire sur mon site, mais je peux sans problème inclure un hyperlien :

www.quebecoriginal.com

 

Actualités

Le pont Prud’homme fermé à cause des inondations

Photo : Jean Jolicoeur

Le pont Prud’homme est actuellement fermé à la circulation à cause du débordement de la rivière du Diable. L’article que vous pouvez lire un peu plus bas date de quelques jours, mais la pluie abondante de la fin de semaine n’a certainement pas aidé la situation. Selon le site Web de la municipalité de Brébeuf, le chemin du Pont-Prud’homme demeure fermé à la circulation.

Inondations: Mont-Tremblant met en branle son plan des mesures d’urgence

Actualités

De passage au pont couvert Grandchamp

Photo : Pascal Conner

C’est samedi dernier que j’ai rendu une petite visite au pont Grandchamp. Même si le niveau d’eau de la rivière Bayonne était relativement élevé, la situation n’était pas inquiétante pour le pont couvert. Je partage quelques photos fraîches prises lors de ce matin gris et pluvieux.

Actualités

Certains cours d’eau sous haute surveillance au Québec

Photo : TC Media – Marc-André Gemme

Comme on a pu le voir dans les médias, certains cours d’eau sont sous surveillance et toutes nos pensées accompagnent les personnes touchées. Ayant moi-même pris la route le week-end dernier, j’ai vu des maisons inaccessibles dans le secteur de Louiseville à cause des inondations. On pense aussi aux secteurs de Rawdon et Rigaud. Du côté des ponts couverts, il est à parier que certains d’entre eux se trempent présentement le bédaine dans la rivière. Je joins un lien vers un article récent publié dans La Frontière et qui traite du secteur de Macamic en Abitibi. La photo en couverture montre le pont Molesworth :

Le niveau d’eau du lac Macamic surveillé de très près

Actualités

Souvenirs du pont couvert Alphonse-Normandin

Photo : André Goossens (1984)

La semaine se termine par des photos inédites du pont Alphonse-Normandin prises dans les années 80 et 90. Elles n’avaient jamais été publiées sur ce site. On se souviendra que 1984 avait été une année importante pour les ponts couverts de l’Abitibi car ils avaient presque tous été peinturés ou restaurés. La peinture est toute fraîche sur les clichés datés de cette année-là. Avec le temps, le soleil a fait en sorte que le pont semble maintenant plutôt rose. Plusieurs visiteurs du site planifient une tournée des ponts couverts de l’Abitibi l’été prochain. Nous aurons donc bientôt des nouvelles et des photos fraîches.

BONNE FIN DE SEMAINE

Histoire

La lente fonte de la neige au pont Rouge

Photo : Pascal Conner

J’étais de passage au pont Rouge de Ste-Jeanne-d’Arc dimanche dernier, et en simples souliers, il m’a été impossible d’accéder au pont couvert. Il m’aurait fallu des raquettes. J’ai donc photographié le pont de loin, mais il semble en pleine forme d’après ce qu’on peut voir. Suite à la prise de ces clichés, il est tombé un autre 8 cm de neige. Décidément, l’hiver s’étire au Lac St-Jean.

Actualités

Le printemps au pont Drouin

Photo : Gérald Arbour

C’est à la fin de la semaine dernière que Gérald s’est rendu au pont Drouin. Dans ce coin, la neige est complètement disparue et la rivière Coaticook ne se faisait pas menaçante. On sait que certains cours d’eau inquiètent en ce moment dans quelques régions, mais je n’ai pas entendu parler de ponts couverts qui seraient touchés par ces débordements. Pour en revenir au pont Drouin, il est donc fin prêt pour une nouvelle saison touristique. C’est l’endroit parfait pour casser la croûte lors d’une tournée de ponts couverts. Merci à Gérald pour les photos du jour.

Actualités

Pour Pâques, découvrez la route des métaux précieux

Photo : Serge Godbout, 1950. BAnQ E6,S7,SS1,P81928

Pas question de s’ennuyer pendant le long congé de Pâques! Notre bon ami Gaétan reprend du service avec un nouvel article plus que complet sur l’ouverture des chemins au nord de Senneterre, une région que nous avons eu le privilège de découvrir grâce à ses articles précédents. Le nom de Rapide-des-Cèdres est souvent associé au célèbre pont du Canton Laas, le trophée ultime des chasseurs de ponts, mais une autre imposante structure de bois, non couverte, se trouvait sur ce territoire et nous aurons le plaisir de la découvrir dans les paragraphes qui suivent. Merci à Gaétan pour la rédaction et le partage de ces articles dont nous raffolons.

Bon congé de Pâques, le blogue sera de retour mercredi le 19 avril.

La route des métaux précieux

par Gaétan Forest

En 1925 la route longeant la rive ouest de la rivière Bell au nord de Senneterre se terminait à la hauteur du ruisseau Raymond, vis-à-vis les rangs 3-4 du canton Montgay, permettant de parcourir une distance modeste de 11 kilomètres. Le canton Ducros, bien qu’il ait été loti dès 1917 par l’arpenteur Georges Côté, demeurait une frontière inhospitalière au nord. Les colons les plus à plaindre étaient ceux qui s’étaient joints à la colonie franco-polonaise Nouvelle France-Pologne établie par le colonel Testart Obalski sur les rives du lac Shabogama (Parent). Ils devaient s’en remettre à la navigation sur le lac pour rejoindre la gare de Senneterre, à 32 kilomètres au sud. Le canton Ducros était en grande partie couvert de forêts d’épinettes noires, de pins gris, de bouleaux, de trembles et de mélèzes entrecoupées de savanes et de coteaux sablonneux. L’exploitation forestière fut favorisée dès le départ dans cette région au détriment de la colonisation agricole. La compagnie Senneterre Lumber y tenait chantier tout en faisant l’acquisition du bois des colons polonais. Les trois scieries de Senneterre fonctionnaient à plein régime. Mais l’isolement et la pauvre qualité des sols du canton eurent bientôt raison de l’enthousiasme des Franco-polonais pour l’agriculture, et la colonie se dispersa. Au nord, le canton Bartouille avait été morcelé en 1920 par l’arpenteur Georges Côté. Bien que ravagé en partie par les feux à l’époque, ce territoire constituait une bonne réserve en bois de sciage pour les industriels forestiers de Senneterre. Mais l’accès à cette ressource ne pouvait se faire que par eau, ou encore, en hiver, lorsque le lac était gelé. 1

Lire la suite

Histoire

Pont des Souvenirs : production d’un nouveau timbre

Collection : Réal Lavigne

Il y avait un bon moment qu’un nouveau timbre montrant un pont couvert n’avait pas été produit. C’est notre ami Réal Lavigne qui a eu la bonne idée de personnaliser un timbre via le site de Postes Canada. Le pont des Souvenirs est un excellent choix et la photo retenue est bien différente de celle utilisée il y a quelques années pour un autre timbre montrant ce pont. Rappelons que tous les ponts en place, ainsi que quelques disparus, ont été produits sous forme de timbres via le site de Postes Canada. Pour voir tous les timbres, visitez la page suivante : 

Timbres de ponts couverts

Collection : Réal Lavigne

Actualités