Un livre sur les ponts couverts de la Chine

Notre précieux collaborateur Gérald Arbour s’est récemment procuré un livre sur les ponts couverts de la Chine. Rien de mieux qu’un passionné et connaisseur comme lui pour nous livrer ses impressions sur cette publication que plusieurs lecteurs sauront très certainement apprécier. Dans les paragraphes qui suivent, je cède donc la parole à mon ami Gérald…

La pandémie nous oblige à changer nos habitudes, à créer de nouvelles façons de communiquer. Malgré cela, certaines choses ne changent pas et les connaissances continuent de nous parvenir au moyen de livres édités chaque jour aux quatre coins de la terre. Un de ces livres concerne les ponts couverts chinois. Une terre où bien peu d’ente nous irons…

Le site Les ponts couverts au Québec de Pascal Conner est dédié à 99,9% aux ponts rouges du Québec. La poussière de pourcentage résiduelle permet de transmettre une information générale pertinente sur le sujet mais plus difficilement accessible aux amateurs québécois. Le présent billet est consacré au livre China’s Covered Bridges Architecture over the water des auteurs Ronald G. Knapp, Terry E. Miller, Liu Jie et le photographe A. Chester Ong. Ensemble, ces auteurs comptent plusieurs années d’expérience consacrées à l’étude des ponts couverts de Chine.

La Chine est réputée abriter plus de 3000 ponts couverts. C’est plus que le grand total des ponts de bois couverts de l’Europe et de l’Amérique réuni. Le livre passe en revue les différents types de construction qui varient d’une province à l’autre, d’une ethnie à l’autre. Beaucoup de ces ponts sont plusieurs fois centenaires. Leur architecture est très différente de ce que nous connaissons. La majorité de ces ponts, appelés ponts corridors, sont piétonniers, munis de bancs pour le repos et la socialisation et souvent situés dans des villages de l’arrière-pays. Plusieurs ont des chapelles au centre et même des boutiques… de dentistes ou autres commerçants. La décoration est souvent fort élaborée.

Le livre China’s Covered Bridges Architecture over the water , 2019, couverture rigide, 480 pages (en anglais), 600 photos, est un ouvrage qui aborde le sujet des ponts couverts sous tous ses angles. La comparaison avec les ponts que nous connaissons contribue à la compréhension des choix architecturaux qui s’imposent pour chaque milieu. Le pont Du Sault de Saint-Adalbert est même illustré comme exemple pour les ponts québécois (p.21). Compte tenu de la difficulté d’accès à cette partie du monde et du peu de canaux de communication existants entre La Chine et le reste du monde, la somme d’information publiée dans cet ouvrage et la qualité des photos sont un exploit en soi.

Pour commander ; excellent service. Mon exemplaire a été livré 5 jours après avoir été commandé.

University of Hawai’i Press (****code CCB2020**** pour un rabais de 25%)

https://uhpress.hawaii.edu/title/chinas-covered-bridges-architecture-over-water

Gérald Arbour, novembre 2020

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *