Pont Lambert : anecdote sur la pochette d’un disque 33 tours

Collection : Gérald Arbour

Saviez-vous qu’au début des années 70, le pont Lambert a figuré sur la pochette d’un album 33 tours? Il s’agit d’un disque de la famille Dessureault, un groupe Western qui a obtenu beaucoup de succès à cette époque. Il y a quelques années, Gérald avait écrit un texte à ce sujet, suite à un questionnement sur l’identification du pont couvert visible sur la pochette. Carmen Dessureault, une des soeurs membre du groupe, avait même été contactée. Voici quelques extraits de ce texte où il est question du pont Lambert :

La famille Dessureault est originaire de Saint-Adelphe en Mauricie et, effectivement, elle résidait dans le voisinage du pont couvert. En plus, il y avait quelques autres ponts dans les environs qui auraient pu faire l’affaire. Dans sa correspondance, madame Dessureault confirme à son interlocuteur qu’il s’agit bien du pont Lambert car à l’époque, la famille Dessureault a présenté son spectacle au Pepito Bar de Victoriaville 50 semaines par année, pendant 7 ans. Avec un tel horaire, sans s’en rappeler précisément, madame Dessureault estime que cette photo aurait été prise un samedi après-midi car il y avait représentation les vendredis soirs, samedis et dimanches. Sur le ton de la plaisanterie, madame Dessureault attribue à la fatigue causée par cette cadence de travail le peu de souvenirs qu’elle a de cette séance de photos. Toutefois, la beauté du décor et la présence de pommettes l’avait frappée. Elle situe le moment de la prise de vue quelque part entre 1972 et 1974. Sources : Rénald Bacon, Carmen Dessureault.

Ceux qui seraient curieux de savoir ce que sont devenues les célèbres soeurs, vous pouvez consulter l’article suivant. Un grand merci à Gérald pour sa participation au billet du jour.

Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *