Pont de la chute-Neigette : sentier projeté et plus

Photo : Pierre Duff (2012)

Le billet du jour fait un peu suite à celui d’hier. Dans l’article que vous pourrez lire ci-bas, on parle également du pont de la Chute-Neigette. Ainsi, il serait question d’aménager un nouveau sentier pour donner accès au pont couvert à partir du Sentier national de la Fédération québécoise de la marche. La photo en introduction a été prise à partir ce sentier, ce qui donne une bonne idée de la longueur qu’aurait le sentier projeté…

.

Mobilisation en vue pour la chute Neigette

par Pierre Michaud

Le Comité pour la protection et la mise en valeur de la chute Neigette se réjouit du succès de sa soirée de consultation de mercredi dernier qui se traduira par une mobilisation importante.

« Une cinquantaine de personnes de Rimouski et de Saint-Anaclet ont affirmé leur souhait que la chute Neigette soit non seulement protégée, mais aussi mise en valeur par de meilleurs aménagements, un meilleur contrôle et l’attribution d’un statut de parc.  Trois scénarios de protection et de mise en valeur du site ont été proposés aux participants. Ces projets vont d’un investissement mineur sur le site, par une signalisation plus adéquate et une augmentation de la sécurité, à la mise en valeur des attraits périphériques déjà existants comme le four à chaux, le pont couvert de Neigette et le tronçon du Sentier national jusqu’au belvédère des parapentistes », explique le Comité dans un communiqué.

Terrain de camping

« L’aménagement de sentiers permettant l’accès du bas au haut de la chute et au pont couvert en suivant le méandre de la rivière Neigette ainsi que la construction d’un belvédère ont aussi été proposés. Enfin, la proposition de créer un parc municipal voire un parc régional, a été accueillie comme une excellente vision à long terme. Les participants ont bonifié les scénarios par de nouvelles idées, dont la mise en place de panneaux d’interprétation sur l’approvisionnement en eau, ainsi qu’à la faune et la flore, l’aménagement d’un camping et la création d’un organisme sans but lucratif. Il a aussi été proposé d’approcher les utilisateurs de VTT et de moto pour trouver conjointement des solutions à ce problème.»

Selon Roger Joannette, membre du comité, « Cette soirée nous a confirmé que les gens tiennent à ce lieu magnifique et veulent qu’on s’en occupe. Il nous faudra travailler ensemble, citoyens et municipalités, pour que les souhaits deviennent réalité! »

Le Comité est composé du Poids vert Rimouski-Neigette, de la Corporation du patrimoine de Saint-Anaclet, de l’Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent, du Sentier national du Bas-Saint-Laurent, du département de géographie-histoire du Cégep de Rimouski ainsi que de citoyens.

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *