Retour au pont Blanc

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je n’étais pas retourné au pont Blanc depuis 2 ans et les choses ont tellement changé que cette fois, j’ai bien failli rebrousser chemin sans trouver les ruines du pont. Avec un peu d’acharnement, j’ai finalement pu localiser la célèbre structure mi-hauteur qui continue à se détériorer…

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a tellement eu de coupes de bois dans le coin que l’endroit est totalement méconnaissable. En fait, presque toute la zone a été défrichée et il ne subsiste que quelques bandes où les arbres ont été conservés, dont l’endroit où se trouve l’embranchement conduisant au pont. Voici d’ailleurs à quoi ressemble le chemin qui mène au pont. 

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai essayé de contourner le sentier car il y avait trop d’eau à cause des traces laissées par la machinerie. J’ai vite été désorienté car une fois qu’on sort de la zone défrichée, l’endroit ressemble à une jungle où il est difficile de mettre un pied devant l’autre. Des bottes auraient été d’une grande utilité. J’ai finalement localisé une cabane de chasse dans un arbre. En y montant, j’ai pu apercevoir le pont à quelques mètres.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’étais bien heureux de retrouver le pont Blanc, mais en même temps, l’isolement et l’aspect des lieux font en sorte qu’il règne sur place une drôle d’ambiance. Heureusement que le soleil était de la partie. Nous étions le 13 août, soit il y a exactement un mois.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une section du pont est en train de se détacher de la structure. Il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’elle s’effondre dans le ruisseau Déception.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rappelons que le pont Blanc a été construit en 1947 à St-Eugène-de-Chazel. Il s’agit d’une structure Town mi-hauteur dont seule la ferme est couverte.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans ses belles années, ce pont était réellement blanc, ce qui explique le nom qu’il porte. En observant de près certaines planches, il est encore possible de voir du blanc à quelques endroits.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme le pont est cassé au centre depuis quelques années, la marche est haute avant d’atteindre le tablier du pont.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le ruisseau Déception est un cours d’eau relativement calme. C’est probablement ce qui explique le fait que le pont n’a pas été emporté. En fait, dans sa condition actuelle, le pont représente vraiment un obstacle pour ce cours d’eau.

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour ceux qui désirent un jour s’aventurer au pont Blanc,  je vous invite à y aller en petit groupe pour que l’expérience soit plus agréable. Aussi, j’aime mieux vous prévenir, localiser ce trophée n’est pas chose facile.

BONNE FIN DE SEMAINE

.

Actualités

2 responses to Retour au pont Blanc


  1. Monique Bellemare

    Quand j’ai visité les ponts de l’Abitibi, c’était le pont du Canton de Laas qui représentait le « trophée ». Je vois que les choses ont changé. Malgré la désolation, les photos sont magnifiques avec le ciel bleu, les fleurs sauvages et le ruisseau où se reflètent les épinettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *