Pont Blanc

Abitibi-Témiscamingue

St-Eugène-de-Chazel (TNO de Rivière-Ojima)

Photo : Simon Pratte

Construction : 1947
Longueur : 59 pieds
Cours d’eau : Ruisseau Déception
Statut : En ruine, incendié
Localisation : Route du 5e au 8e Rang
Type de ferme : Town, structure mi-hauteur
No officiel : 61-02-P1
Charge affichée : S/O
Site Web de la ville

À propos de ce pont :

Structure mi-hauteur en ruine ayant seulement la ferme de couverte.
Chemin fermé en hiver.
En 1997, un fonctionnaire de la MRC d’Abitibi avait entrepris des démarches afin que le pont ne se détériore davantage.
Cette même année, un avis a été placé sur le chemin menant au pont Blanc demandant de ne pas vandaliser ce pont dont il ne reste que 2 exemplaires au Québec.
En septembre 2010, un mur du pont s’est effondré dans le ruisseau Déception.
Depuis 2012, il y a eu beaucoup de coupes d’arbres sur le rang qui conduit au pont. L’environnement est méconnaissable pour ceux qui ont déjà visité cette structure. Plusieurs visiteurs repartent sans avoir pu localiser le pont.

Directions 2018 : Pour localiser le sentier qui mène au pont Blanc, il faut toujours continuer en ligne droite sur l’ancienne route du 5e au 8e Rang. Après environ 2 kilomètres, vous verrez un chemin qui tourne vers la gauche. Ne pas le prendre et plutôt continuer tout droit. Ce chemin conduit directement sur la rive du ruisseau Déception, mais le sentier menant au pont est avant. Gardez l’oeil ouvert à droite pour tenter de localiser l’ancien sentier dont l’entrée est dans une petite bande de bois qui a été conservée lors des coupes forestières. En face du sentier, il y a un petit élargissement dans le chemin principal pour ranger la voiture. Les coordonnées GPS de l’entrée du sentier sont N48° 58.737′ W078° 58.358′. Le pont n’est pas très loin sur ce sentier qui est étroit et pratiquement disparu. Des bottes sont de mise pour explorer les lieux. Le meilleur accès demeure par le cours d’eau, en canot. 

Pont incendié probablement au printemps 2017, mais la moitié de la structure a survécu. Malgré l’état lamentable du pont, il subsiste assez d’élément pour observer les détails d’une structure mi-hauteur.

Articles connexes :

GALERIE DE PHOTOS

Comments are closed.