Port-Daniel : souvenirs du pont de l’Église

Photo : Émile Chevalier (1950). Source : BAnQ, Cote : E6,S7,SS1,P82672

La semaine dernière, j’ai ajouté au site des photos du pont de Port-Daniel Ouest et d’autres du pont Rouge, ce qui m’a fait réaliser que logiquement, le pont de Port-Daniel Est devait également s’y retrouver. Voici dont le pont de l’Église, la première structure à être ajoutée dans la section des disparus en 2018. Construit en 1916, ce pont porte bien son nom puisqu’on remarque effectivement l’église sur une des photos. Devenu beaucoup trop dangereux pour les véhicules lourds empruntant la route 6 (actuelle route 132), il a été remplacé par un pont de béton en 1959.

Histoire

Les ponts Grassy Narrow démantelés en 2019

Photo : Simon Pratte

La nouvelle a été annoncée dans au moins 4 médias la semaine dernière : les ruines des deux ponts Grassy Narrow seront officiellement retirées en 2019. Dès le printemps 2018, les sites  seront sécurisés en attendant le démantèlement complet en 2019. L’année qui débute à peine sera donc celle de la dernière chance pour ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir de voir ces ruines. Avec la disparition de ces ponts légendaires, c’est toute une page de l’histoire du Témiscamingue qui va se tourner. Je joins les liens vers plusieurs articles :

Actualités, Histoire

Des reels à la mandoline dans les ponts d’Abitibi-Ouest

Les clips qui terminent la semaine ont de quoi mettre tout le monde de bonne humeur pour la fin de semaine. Marie-Eve Sigouin et Sébastien Greffard visitent des ponts couverts d’Abitibi-Ouest pour y jouer des reels traditionnels à la mandoline, un instrument de musique avec lequel certains sont peut-être moins familiers. Dans cette capsule, ils se trouvent au Pont Maurice Duplessis de Beaucanton. Ils interprètent Irish Washerwoman et Le reel St-Anne. Pour visionner d’autres prestations de ces artistes abitibiens, dont des visites au pont de l’Île, au pont du Petit-Quatre et au pont de la Calamité, je vous invite à suivre le lien suivant :

www.lafabriqueculturelle.tv

Actualités, Histoire

Retour à Port-Daniel en 1950

Photo : J.-Émile Chevalier. Source : BAnQ, Cote : E6,S7,SS1,P82676

Le pont Rouge de Port-Daniel figure dans la section des ponts disparus depuis quelques années déjà, mais des photos récemment numérisées ont été ajoutées aux archives de BAnQ. On peut y voir le pont Rouge en 1950, au lendemain de ce qui semble être une importante crue des eaux. Incendié en août 1994, ce pont couvert était situé dans les terres, à 4 km au nord de Port-Daniel.

Histoire

L’hiver à St-René-de-Matane

Photo : page Facebook de Suzie Michaud

L’année 2018 débute officiellement au blogue avec cette superbe photo prise dans le temps des Fêtes à St-René-de-Matane. On y voit le coeur du village, dont bien sûr le pont François-Gagnon. À nouveau, j’aimerais souhaiter une très heureuse année 2018 à tous les lecteurs, visiteurs et collaborateurs au blogue. N’hésitez pas à partager vos photos de ponts couverts lors de vos prochaines randonnées en 2018.

Actualités

Suite et fin du bilan 2017 : une année chargée

Photo : Gérald Arbour

La deuxième partie du bilan annuel est aussi chargée que la première, et il n’est pas question de s’ennuyer dans le petit monde des ponts couverts. Plusieurs événements  heureux auront marqué la deuxième moitié de 2017, mais certains étaient malheureusement plus tristes…

Lire la suite

Actualités, Histoire

Bilan 2017, première partie : une année bien remplie

Photo : Jean-Pascal Lemelin

L’heure du célèbre bilan annuel a sonné, et une fois de plus, ce ne fut pas une année de tout repos. Voici quelques mots qui pourraient s’appliquer à l’année qui vient de se terminer : inondation, incendie, restauration, classement, déménagement, mi-hauteur…

Place donc à la première partie du bilan annuel 2017 !

Lire la suite

Actualités, Histoire

Le pont de l’Épouvante… et Joyeux Noël

Photo : collection Société d’histoire du Saguenay P2-S7-P10638-1.

L’heure du dernier billet de 2017 a sonné et l’année se termine avec une belle surprise, soit un autre excellent texte signé de la plume de notre ami Gaétan. Le titre de l’article peut sembler un peu mystérieux, mais rassurez-vous, le contenu est tout à fait approprié au temps des Fêtes puisque nous découvrirons 3 nouveaux ponts disparus… un bien beau cadeau! Le pont de l’Épouvante #1, le pont de l’Épouvante #2 ainsi que le pont du Village sont tous étroitement liés à l’histoire de St-André-du-Lac-Saint-Jean. Merci à Gaétan pour ce dernier texte de l’année et je vous encourage à lire ou relire tous les autres textes qui se trouvent dans la section Histoires de ponts.

Le blogue fera donc relâche jusqu’au début du mois de janvier et sera de retour pour le traditionnel bilan annuel. Il n’y a aucun doute, l’année 2017 aura été chargée. J’aimerais en profiter pour souhaiter un très joyeux temps des Fêtes à tous les lecteurs, collaborateurs et amis qui participent au blogue. Je vous souhaite une année 2018 pleine de santé, de joie et de bonheur. Merci à tous pour votre collaboration sans laquelle le blogue ne serait pas possible. On se retrouve donc en 2018…

Le pont de l’Épouvante

par Gaétan Forest

Un tel nom pour un pont couvert peut surprendre. On croirait à l’évocation de quelque malédiction, histoire de peur ou lieu hanté à ne pas fréquenter, surtout à la tombée de la nuit. Plus concrètement, cette appellation se rapporte à la localisation d’un pont dans un village qu’on surnomma l’Épouvante. L’endroit avait reçu ce nom lorsque le colon Théodule Vandal vint y défricher un lot vers 1884. D’abord établi à Saint-Jérôme-de-Métabetchouan, une paroisse plus ancienne au sud du lac Saint-Jean, Théodule disparaissait nuitamment et s’en allait avec femme, enfants et tout son ménage vers une destination inconnue en plein bois. Ses anciens voisins, interrogés à son sujet, répondaient sur un ton goguenard qu’il était « parti à l’épouvante », par allusion au phénomène courant des chevaux affolés qui prennent le mors aux dents et s’enfuient à la course. Des témoins donnaient une version légèrement différente de la rumeur : selon eux, le nouveau colon décrivait le choix de ses lots avec tant d’emballement que les plus sceptiques nommaient cet élan d’enthousiasme « l’épouvante à Théodule ». Lors de l’établissement d’une mission à l’Épouvante en 1897, l’endroit prit le nom de Saint-André en l’honneur d’un pionnier particulièrement actif de Saint-Jérôme-de-Métabetchouan, André Néron. Les gens ont toutefois perpétué la légende en disant « Saint-André-de-l’Épouvante ». Le nom était diffusé dans les journaux, les publications gouvernementales et apparaissait sur la plupart des cartes. On disait aussi « Saint-André-de-Métabetchouan ». Le nom actuel de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean est apparu en 1940. 1

Lire la suite

Actualités, Histoire

Le pont couvert Jean-Chassé sur un site de météo

Photo : Jean Desjardins

En tout temps, les internautes sont invités à partager des photos de jolis paysages sur le site Web de MétéoMédia. Dimanche dernier, soit le 17 décembre, monsieur Jean Desjardins a soumis cette superbe photo du pont Jean-Chassé. L’endroit est magnifique vu sous cet angle, et il est plus inhabituel de voir des photos de cette structure en hiver.

 

Actualités

Le pont Freeport fortement endommagé par un chauffard

 

Photo : Michel Grondin

Le blogue est de retour pour annoncer une mauvaise nouvelle concernant le pont Freeport : la structure a été endommagée vendredi dernier en matinée. Un camionneur tirant une remorque dans laquelle se trouvait un tracteur aurait traversé le pont couvert, en ne respectant pas bien sûr la charge maximum ni la hauteur libre. Les gabarits ont été arrachés et les portiques sont fortement abîmés. La seule bonne nouvelle, c’est que le chauffard a été intercepté. Pour plus de détails, consultez ces articles publiés dans le journal Le Guide ainsi que dans Le Journal de Montréal:

Actualités

Pont des Raymond, fin des années 70…

Photo : Marc Lajoie. Source : BAnQ, Cote : E10, S44, SS1, D78-741PF3

La semaine se termine par ces 7 photos inédites du pont des Raymond, d’autres petits trésors dénichés dans les archives de BAnQ. Ces clichés ont été réalisés en août 1978. Le pont, ainsi que le paysage, n’ont pas tellement changé en 40 ans. Cette structure est située à proximité d’une jolie maison de ferme et même si le chemin n’est pas dégagé en hiver, le pont est facilement accessible à pied. Je termine par une bonne nouvelle : Gaétan a préparé un autre excellent article qui sera en ligne à la fin de la semaine prochaine, juste à temps pour le congé des Fêtes. Afin de bien le préparer, puisqu’on aura droit à 3 nouveaux disparus, le blogue sera de retour mardi…

BONNE FIN DE SEMAINE

Histoire

Il y a 40 ans, au pont Perrault de Warwick…

Photo : Claude Gaboury (1978). Source : BAnQ, Cote : E10,S44,SS1, D78-639PA3

Poursuivons avec les photos d’archives BAnQ de ponts couverts existants avec une structure bien connue : le pont Perrault de Warwick. Ces clichés de 1978 montrent très bien les anciens supports de ligne téléphonique. Ces derniers auraient été conservés quelque part par la municipalité suite aux travaux de 2012. Ce pont est désaffecté depuis 1957. De nos jours, le site est vraiment très bien aménagé pour les touristes et les visiteurs.

Photo : Claude Gaboury (1978). Source : BAnQ, Cote : E10,S44,SS1, D78-639PA4

Actualités

Retour en 1978 à Amqui

Photo : Marc Lajoie. Source : BAnQ, Cote : E10,S44,SS1, D78-838 PA2

Dans la lignée des ponts existants trouvés dans les archives de BAnQ, voici maintenant le pont de L’Anse-St-Jean situé à Amqui. Sur cette photo datant de 1978, le pont semble presque en pleine nature. Si je me souviens bien, le grand panneau indiquant le nom du pont est maintenant visible de l’intérieur. Rappelons que ce pont avait été condamné à la démolition en 1990, mais qu’il a été sauvé suite à de nombreuses protestations. Dans les faits, on a simplement déposé le pont couvert sur la nouvelle structure, ce qui fait que la ferme n’a plus aucune utilité. D’autres photos d’archives suivront demain…

 

Histoire

Il y a 40 ans au pont couvert Galipeault

Photo : Claude Gaboury (1978). Source : BAnQ. Cote : E10, S44, SS1, D78-800-PB6.

Décidément, les archives numérisées de BAnQ contiennent beaucoup de nouveaux ajouts. Je vais en publier quelque-uns au cours des prochains jours, et il s’agit tous de ponts encore en place. C’est toujours surprenant d’observer l’évolution d’un pont au fil des ans. Les photos du jour nous replongent en 1978, à Grande-Vallée, où on retrouve le pont Galipeault. Le pont est aujourd’hui en pleine forme depuis la restauration de l’année dernière, mais il avait également bonne mine en 1978. On remarque qu’à cette époque, le pont n’était pas éclairé.

Histoire

En 1949, au pont couvert Jean-Chassé de St-René…

Photo : Roméo Savary. Source : BAnQ, Cote E6,S7,SS1,P73728.

Cette fois je suis bien content puisque la photo d’archives du jour montre un pont couvert encore en place. En effet, sur ce cliché de 1949, on peut apercevoir le pont Jean-Chassé de St-René-de-Matane. Le pont n’avait que 4 ans à cette époque. Rappelons que des photos  sont fréquemment ajoutées dans les archives numérisées de BAnQ.

 

Histoire

Souvenirs d’hiver au pont couvert Carrier

Collection : Simon Pratte

Même si c’est déjà commencé dans plusieurs régions du Québec, on annonce dans les prochains jours le début officiel des précipitations de neige dans le grand Montréal. Pour bien se mettre dans l’ambiance, voici une photo que j’adore et qui a été utilisée pour une carte postale il y a plusieurs années. On peut y voir le regretté pont Carrier qui était à l’époque traversé par un sentier de motoneiges. 

BONNE FIN DE SEMAINE

Histoire

Pont Félix-Gabriel-Marchand : résultats des soumissions

Photo : Gérald Arbour

Selon le Système électronique d’appel d’offres du Gouvernement du Québec (SEAO), quatre entreprises ont déposé des soumissions afin d’offrir leurs services pour la restauration du pont Félix-Gabriel-Marchand. La plus basse offre se chiffre à 5 127 407,04 $ et provient de Pavages Chenail inc., une entreprise de Saint-Rémi. Les offres devront être analysées afin de valider si les techniques proposées sont conformes à ce type de pont à haute valeur patrimoniale. Pour voir les résultats en détails, vous pouvez suivre ce lien :

 

Actualités

Le pont Thiffault en 1950

Photo : Gérard Ouellet (1950). Source : BAnQ, cote E6,S7,SS1,P79552

Voilà un bien beau trésor révélé par les archives de BAnQ. Il s’agit du pont Thiffault de La Bostonnais, photographié en 1950. Qui aurait pu deviner à cette époque que près de 70 ans plus tard, il serait toujours en service? Les ponts disparus se retrouvent à la tonne dans ces archives numérisées, mais c’est toujours un bonus de tomber sur un pont couvert encore en place.

 

Histoire