Bilan 2019, partie 2 : une fin d’année occupée

Photo : Pierrick Bouchard

La seconde partie du bilan annuel 2019 est certainement aussi chargée que la première, et il n’est absolument pas question de s’ennuyer avec nos ponts couverts. Plusieurs événements  auront marqué la deuxième moitié de l’année 2019, mais certains ont retenu notre attention plus que d’autres…

JUILLET

Photo : Gérald Arbour

C’est en juillet qu’on apprenait que la ministre de la Culture avait signé un avis d’intention de classement pour le pont Galipeault. Donc si tout se passe bien, le pont Galipeault pourrait bientôt être classé, ce qui lui assurerait des subventions pour de futurs travaux de restauration.

Photo : Simon Pratte

En juillet toujours, Simon se rendait au pont du Ruisseau-Meech pour constater que la route menant au pont était fermée, et ce des deux côtés. Ce n’est pas l’état du pont qui semblait le problème, mais la condition de la route. Nous n’avons pas eu d’autres nouvelles du pont du Ruisseau-Meech depuis l’été dernier donc on ignore si la structure est de nouveau accessible en voiture.

Photo : Mélanie Jobin

C’est également en juillet que Mélanie, une fidèle collaboratrice, rapportait que les accès au pont John-Cook étaient maintenant barrés. On ignore encore la raison mais le site demeure cependant accessible.

AOÛT

Photo : Gérald Arbour

En août, Gérald nous donnait à nouveau l’état d’avancement des travaux au pont Félix-Gabriel-Marchand. Les ouvriers ont travaillé tout l’été sans prendre de vacances.

Photo : Gérald Arbour

En août toujours, Gérald notait le présence d’un tout nouveau panneau à proximité du pont Prud’homme, lequel demeure fermé à ce jour suite à la crue des eaux du printemps 2019. Le site demeure toutefois occupé l’été puisqu’on peut y mettre son canot à l’eau.

Photo : Pierrick Bouchard

C’est aussi en août que nous apprenions une nouvelle inattendue concernant le pont Louis-Gravel alors que Pierrick était de passage dans le coin. Sur place, un imposant chantier était en cours dans le but de rehausser la structure d’un mètre. On en profitait aussi pour refaire les culées. Gérald avait obtenu plus de détails en téléphonant à la municipalité de Sacré-Coeur. Aucun collaborateur n’est repassé sur le site depuis, mais les travaux sont très certainement terminés.

La famille Bolduc devant le pont (Photo : Gérald Arbour)

C’est  le 31 août que Gérald se rendait à l’inauguration officielle du nouveau site du pont Bolduc. De nombreux dignitaires étaient sur place pour procéder au dévoilement des panneaux historiques installés à l’intérieur du pont. Sébastien Bolduc a travaillé étroitement à l’élaboration de ces nouveaux panneaux, incluant le texte et le design du produit final. Gérald était revenu de sa visite avec de nombreuses photos et un résumé de cette journée mémorable.

SEPTEMBRE

Photo : Gérald Arbour

En septembre, au retour d’un voyage en Abitibi, Gérald rapportait qu’un gabarit du pont Molesworth avait été arraché, probablement en faisant son travail comme il est prévu. La structure est heureusement demeurée intacte.

Photo : Sylvie Crépeault

L’année 2019 aurait permis de réaliser 3 nouveaux tableaux pour le projet photographique Témoins de notre histoire. Le pont Grandchamp a été visité en mars, le pont Félix-Gabriel-Marchand en août et le pont McVetty-McKenzie a clos la saison en septembre. La photographe Sylvie Crépeault en était à son 69e mariage sur le site d’un pont couvert. Ce projet a célébré son 10e anniversaire l’automne dernier.

OCTOBRE

Photo : Christiane Desjardins

C’est en octobre que le site du MTQ annonçait la fermeture du pont de Milby suite à un accrochage. Christiane Desjardins, une collaboratrice assidue, s’était rendue sur place pour effectivement trouver le pont fermé à toute circulation. Visuellement, aucun dommage n’était apparent. Un dossier qui sera à suivre en 2020.

Photo : Gérald Arbour

En octobre toujours, Gérald visitait le pont de la Chute-Neigette pour constater les nombreuses améliorations effectuées sur le site au cours de l’année : bancs, tables, aménagements paysagers, sentiers, etc… Il est même prévu d’y installer une toilette en 2020. Plus de 50 000 $ ont permis de réaliser la première phase de ce grand projet.

Photo : Gérald Arbour

C’est aussi en octobre que se tenaient les célébrations soulignant le classement du pont Narrows. Gérald assistait à ce rassemblement qui avait su attirer une foule d’environ 75 personnes. Sur place, il y a eu la présentation du film Un voyage dans le passé : une histoire des ponts couverts au Québec, de la réalisatrice Louise Abbott. De plus, Gérald rapportait que l’intérieur du pont avait été repeint, faisant ainsi perdre au pont Narrows son titre de pont couvert ayant le plus de graffitis. On apprenait aussi qu’en 2021, les culées devraient être réparées et que les jambes de force seraient probablement remplacées par des nouvelles respectant mieux les originales de type « ship knee » qui ont été retirées en 1988.

Photo : Pascal Conner

En octobre toujours, on apprenait que près de 1,8 millions de dollars seraient nécessaires pour restaurer le célèbre pont Perrault de Notre-Dame-des-Pins. La mairesse aurait  déposé une demande de subvention de 50 000$ au fonds d’appui au rayonnement des régions auprès du ministère concerné. Ce montant servirait à la préparation des plans et devis de restauration du pont. Dans un monde idéal, on souhaiterait ouvrir le pont en 2021.

Photo : Simon Pratte

Finalement, c’est également en octobre que Simon était tombé sur tout un chantier en se rendant visiter le pont Caron. Les travaux de restauration se sont étendus sur une période d’un peu plus de 2 mois où le pont était fermé à toute circulation. D’ailleurs, le premier billet officiel de l’année 2020 s’ouvrira sur un beau pont Caron au lambris tout rouge.

NOVEMBRE

Photo : Site Web de la municipalité de St-Séverin-de-Proulxville

C’est en novembre que la municipalité de St-Séverin-de-Proulxville actualisait son logo sur lequel le pont Bordeleau occupe maintenant une place de choix.

DÉCEMBRE

Photo : Brigitte Mazoué

L’année 2019 aura aussi était marquée par l’ajout de nouveaux collaborateurs au blogue, dont Brigitte Mazoué qui nous avait envoyé en décembre plusieurs photos qu’elle avait prises à l’été 2019 en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-du-Québec.

BONNE ANNÉE 2020

Actualités, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *