Souvenirs d’une visite scolaire au pont Turgeon

Raymonde Proulx 1989

J’ai reçu des nouvelles de madame Raymonde Proulx, auteure et passionnée des ponts couverts ayant collaboré au site par le passé. En faisant du classement dans ses papiers, madame Proulx est tombée sur des photos du pont Turgeon qu’elle partage avec nous, ainsi qu’un beau souvenir qui y est relié.

À la fin de chaque année scolaire – j’étais enseignante à la maternelle – j’organisais toujours des sorties éducatives comme nous les désignions …. En juin 1989, j’avais inclus la visite au pont couvert du Rang X (Manneville). Ce n’est que beaucoup plus tard que j’appris son nom officiel (pont Turgeon). Ce fut toute une expérience pour les enfants âgés de cinq ou six ans de marcher sur le plancher de cette grande maison aux fenêtres sans vitres.  Avec précaution, nous avons pu descendre aux abords du pont et se rendre même en dessous tellement le niveau des eaux de la sinueuse rivière Villemontel était bas cette année-là. On aurait pu traverser  vers l’autre rive. Les parents-accompagnateurs furent émerveillés autant que les petits, car, pour plusieurs, c’était une fameuse découverte de scruter un pont d’aussi près.

Raymonde Proulx 1989

Il y a plusieurs années, madame Proulx avait publié des textes dans le livre du 100e de Trécesson. Elle y faisait un historique des ponts couverts de cette région, dont le pont Turgeon. Grâce à l’aimable autorisation de Raymonde Proulx, voici un extrait de ce livre :

… Communément appelé le pont du Rang X par les gens de Manneville et des alentours, son nom officiel est en réalité le pont Turgeon d’après Trefflé Turgeon qui résidait sur le lot situé près de ce pont. Il y avait acheté les lots 10 et 11 dans le rang X, le 22 octobre 1928. Plusieurs membres de sa famille se sont établis dans ce rang. D’après les recherches de Raymonde Proulx (2018)…

Merci à madame Proulx pour sa précieuse collaboration au billet du jour. L’auteure a gentiment proposé de partager éventuellement d’autres textes sur les ponts disparus de sa région. Nous aurons certainement d’autres nouvelles de madame Proulx cette année.

Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *