Bilan 2018, première partie : une année chargée

D’importants travaux au pont de la Chute-Neigette (Photo : Gérald Arbour)

L’heure du célèbre bilan annuel a de nouveau sonné et une fois de plus, on peut dire qu’il s’en est passé des choses dans le petit monde des ponts couverts : inondations, fermeture, restauration, fêtes… la liste est longue!

Place donc à la première partie du bilan annuel 2018 !

JANVIER

Photo : Simon Pratte

C’est en janvier qu’on apprenait que l’année à venir serait la dernière complète pour visiter les ruines des ponts Grassy Narrow. Grâce à la municipalité de Moffet et une subvention de Québec, les ponts seront détruits en 2019. Il est minuit moins une pour ceux qui n’auraient pas encore visité ces ruines historiques.

Photo : Gérald Arbour

En janvier, le MTQ annonçait aussi la signature d’un contrat avec l’entreprise Pavages Chenail pour la restauration du pont Félix-Gabriel-Marchand fermé à la circulation depuis mai 2014.

Photo : Gérald Arbour

Endommagé en décembre 2017, c’est en janvier 2018 qu’on avait droit à des photos des dégâts subits au pont Freeport suite à une visite de Gérald sur place. Les journaux de janvier rapportaient aussi que la réouverture de la structure ne serait pas possible avant la fin du printemps.

FÉVRIER

Photo : Zoé sur Instagram

La plus grande nouvelle de février aura sans aucun doute été la fermeture complète du pont Perrault de Notre-Dame-des-Pins. Suite à une inspection effectuée par le MTQ, la fermeture complète du pont avait été recommandée après qu’on eut observé des problèmes au niveau de la structure. Le pont, fortement utilisé par les amateurs de VTT et de motoneige, représente un lien essentiel en hiver. Ces derniers ont obtenu une permission spéciale pour circuler sur le pont de béton. À ce jour, le pont Perrault demeure fermé à toute circulation.

Photo : Monique Bellemare

Profitant de la rivière gelée, c’est en février que le pont Heppell aura été restauré au coût de 18 000$. Fermée depuis le mois de mai 2017 suite à la crue des eaux qui avait endommagé la structure, le pont Heppell a finalement pu être réouvert à la circulation au printemps 2018.

MARS

En mars, Gérald signait un texte inédit sur l’histoire du pont de St-Edgar. Je vous invite d’ailleurs à relire Le Saint-Edgar sous protectorat.

Photo : Sylvain St-Jean

En mars toujours, nous avons eu la chance de visiter virtuellement 5 ponts couverts de l’Abitibi grâce aux précieux collaborateurs. Nous avons moins souvent la chance d’admirer des ponts abitibiens en hiver.

AVRIL

Photo : Chemindescantons sur Instagram

En avril, une photo fraîchement découverte sur le site Instagram révélait un nouveau panneau en place au pont d’Eustis.

Photo : Gérald Arbour

C’est lors d’une tournée des ponts de l’Estrie que Gérald a rapporté la bonne nouvelle concernant les nouveaux gabarits installés au pont McDermott. Les anciens gabarits avaient été abîmés en 2015 et le pont n’était plus protégé. Heureusement, on a pris soin d’ériger les nouveaux gabarits à une bonne distance de la structure, ce qui est un avantage pour prendre de belles photos.

MAI

Photo tirée de la page Facebook de Marc Lépine

Le mois de mai fut un mois très chargé pour nos ponts couverts. Avec la fonte des neiges, plusieurs cours d’eau se sont faits menaçants, notamment dans les Laurentides où les ponts de Ferme-Rouge ont été fermés pendant quelques jours.

Photo : Simon Pratte

En mai toujours, Simon nous apprenait que le pont Bordeleau était fermé à toute circulation. Cette fermeture nous avait échappé depuis l’automne dernier. À ce jour, le pont demeure fermé pour une durée indéterminée.

Photo : Gérald Arbour

C’est également en mai qu’ont débuté les travaux de restauration du pont Félix-Gabriel-Marchand. Gérald s’était rendu sur place et il en revenait avec plusieurs photos fraîches. Les travaux devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2020.

Photo : Gérald Arbour

En mai toujours, Gérald signalait la présence d’un nouveau panneau d’interprétation à proximité du pont du Ruisseau-Meech. On peut d’ailleurs  y voir les 2 clichés qui ont permis de déterminer que le pont avait été construit en 1932 plutôt que 1924 comme on l’a cru pendant des années.

Photo : Gérald Arbour

C’est aussi en mai que Gérald rapportait de bonnes nouvelles en provenance de St-Anaclet-de-Lessard. En effet, lors de son passage sur place, Gérald avait trouvé le pont de St-Anaclet fraîchement peinturé en rouge. On avait également remplacé quelques planches. Il y a eu pas mal d’action sur le site tout au long de l’année, mais nous y reviendrons plus tard.

JUIN

La 10e édition de la Fête au vieux pont s’est tenue en juin plutôt qu’en août. Ce grand rassemblement familial a pour but de ramasser des fonds servant à améliorer le pont Perrault ainsi que le site dans lequel il se trouve. Il s’agissait bien sûr de la première édition de cette fête où le pont était fermé. On apprenait d’ailleurs en juin que la fermeture du célèbre pont risquait d’être longue.

Photo : Gérald Arbour

C’est aussi en juin que Gérald remarquait la présence d’une nouvelle affiche à l’intérieur du pont Pierre-Carrier. Cette dernière donne des explications aux visiteurs sur le fameux V de la victoire qui est gravé sur une planche à l’entrée du pont.

Photo : Gérald Arbour

Le 9 juin, on célébrait en grand le centième anniversaire du pont Grandchamp avec un souper-spectacle qui s’est tenu à l’intérieur du pont. Ce n’était que la première des bonnes nouvelles qui allaient toucher le pont Grandchamp en 2018…

À suivre…

Actualités, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *