Retour aux sites du pont Carrier et du pont du Panache

Photo : Pascal Conner (2011)

La semaine débute avec la visite de 2 sites de ponts couverts disparus. Notre ami Simon, qui adore les expéditions permettant de retracer des vestiges de structures disparues, est retourné à ces 2 endroits au mois d’août. Le pont Carrier de Val-Senneville a été incendié en 2011. Le pont du Panache est quant à lui parti en fumée en 2006. Comme on peut le constater sur les photos, la nature reprend vite ses droits quand un chemin n’est plus utilisé. Tel qu’à l’habitude, je cite directement Simon, que je remercie de partager ses aventures :

Je suis allé au site du pont Carrier pour essayer de trouver des morceaux du pont. J’ai trouvé 3 morceaux qui viennent clairement du pont. Il reste à voir s’il y a quelque chose à faire avec. Le site n’est plus accessible en voiture. C’est même une mauvaise idée de s’y aventurer. Quand on a réalisé que ça ne passerait pas, on a mis beaucoup de temps pour réussir à se retourner, on ne pouvait pas faire marche arrière avec les trous qu’on avait passés. Une fois ressorti du chemin j’ai sorti mon vélo et j’y suis allé. L’eau était complètement brouillée. Je n’ai donc pas essayé de voir s’il subsistait des débris au fond.

Le site du pont du Panache est encore accessible en voiture mais c’est limite. C’est une trail remplie de trous. Sur la rive sud, la forêt fait disparaitre le chemin.

Actualités, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *