Suite et fin du bilan 2017 : une année chargée

Photo : Gérald Arbour

La deuxième partie du bilan annuel est aussi chargée que la première, et il n’est pas question de s’ennuyer dans le petit monde des ponts couverts. Plusieurs événements  heureux auront marqué la deuxième moitié de 2017, mais certains étaient malheureusement plus tristes…

JUILLET

Photo : Simon Pratte

En juillet, la tournée virtuelle de tous les ponts couverts de l’Abitibi-Témiscamingue s’est poursuivie grâce au périple de Simon dans cette région du Québec. À chaque pont visité, Simon tentait d’obtenir des prises de vue un peu différentes de ce qui s’était déjà fait. En tout, ce sont 14 ponts qui ont été abordés en juillet, ce qui complétait la tournée amorcée en juin.

Photo : Gérald Arbour

En juillet, on apprenait qu’une caméra de surveillance serait installée au pont Macaza dès le mois suivant afin d’avoir la structure à l’oeil.

Photo : Gérald Arbour

C’est également en juillet que nous apprenions la triste nouvelle du décès de Joseph D. Conwill. L’implication de Joseph dans la cause des ponts couverts s’est échelonnée sur plus de 40 ans et ses multiples réalisations auront tracé le chemin de générations futures qui vont continuer à se passionner pour les ponts rouges.

AOÛT

Photo : Gracieuseté Raymonde Proulx

C’est en août qu’un nouveau répertoire sur les ponts couverts de l’Abitibi-Témiscamingue était publié par la sympathique Raymonde Proulx, auteure et passionnée des ponts. L’ouvrage comporte de nombreuses informations sur tous les ponts couverts de cette région, incluant une carte de localisation et bien sûr plusieurs photos. Gérald Arbour signe la préface.

Photo : Mélanie Jobin

En août toujours, on apprenait que le pont Molesworth était fermé pour quelques jours, le temps d’effectuer des travaux de restauration. Mélanie et sa famille, de vrais amateurs de ponts couverts, avaient choisi l’Abitibi comme destination pour les vacances estivales.

Photo : Pierrick Bouchard

Il n’y a pas a dire, l’Abitibi a vraiment été la destination de l’été pour les amateurs de ponts couverts. Pierrick a lui aussi effectué la tournée des ponts de cette région. Il nous informait qu’un mariage se tenait en août à l’intérieur du pont de l’Arche-de-Noé.

Photo : Sylvie Crépeault

Le projet photographique Témoins de notre histoire a repris la route en août et cette fois, c’est 5 nouvelles mises en scène qui ont été réalisées au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avec 62 mariages à son actif, Sylvie se rapproche assurément de son objectif de se marier à tous les ponts couverts du Québec.

SEPTEMBRE

Source : bromefm.ca

Le mois de septembre aura débuté avec un début d’incendie suspect au pont Freeport. Heureusement, les pompiers étaient intervenus rapidement et les flammes ont vite été maîtrisées. Le pont n’était pas demeuré fermé pour une très longue période.

Photo : Gérald Arbour

Coup de théâtre en septembre : un reportage à la télévision nous informait que le pont de la Chute-Neigette était déplacé afin de débuter la construction d’un nouveau pont. Personne n’avait vu venir cette nouvelle. Le pont couvert va cependant demeurer tout près de son emplacement d’origine, et le site sera aménagé dès le printemps 2018.

Photo : Journal régional Le Haut-Saint-François

L’édition 2017 de La nuit du pont couvert aura à nouveau été un grand succès. Cet événement, devenu un incontournable pour toute la famille, se déroule à chaque année sur le site du pont McVetty-McKenzie. Plusieurs activités ont d’ailleurs lieu dans le pont couvert.

Photo : Gérald Arbour

Peu de temps après le décès de Joseph Conwill, on apprenait en septembre celui de Richard Roy (à gauche sur la photo). Les 2 références en matière de ponts couverts nous ont quitté à quelques semaines d’intervalle. Richard avait bien sûr visité les ponts du Québec, mais il était encore plus actif de l’autre côté de la frontière. Il aura passé plus de 50 ans de sa vie à faire des recherches sur les ponts couverts.

OCTOBRE

Photo : Normand DeLessard

En octobre, Sébastien Bolduc nous invitait à profiter des couleurs de l’automne en Beauce, tout en visitant le célèbre pont couvert de Ste-Clotilde. C’est dans le cadre des capsules historiques D’hier à aujourd’hui de Normand DeLessard que Sébastien a résumé le parcours du pont Bolduc, depuis sa construction jusqu’à aujourd’hui. Une capsule historique à voir ou à revoir.

Photo : Gérald Arbour

En octobre toujours, Gérald se rendait à St-Onésime-d’Ixworth afin de photographier le pont du Collège puisque les travaux venaient tout juste d’être terminés. Comme nouveauté, on remarquait l’ajout de frontons pour le moins particuliers. La couverture est toutefois bien demeurée en bardeaux comme promis.

Photo : Gérald Arbour

C’est aussi en octobre que Gérald se rendait en Gaspésie pour une petite tournée des ponts de cette région. Restauré l’année précédente, nous n’avions pas encore beaucoup de photos du pont Galipeault.

NOVEMBRE

Photo : Paul Turcotte

En novembre, notre ami Paul tombait sous le charme du pont Guthrie en s’y rendait pour la première fois. Tout au long de l’année, Paul a partagé plusieurs photos avec les lecteurs du blogue.

Photo (1943) : Raymond Marchand. Source : BAnQ, Cote : E6,S7,SS1,P13851

C’est aussi en novembre que Simon nous racontait son expédition mémorable sur le site du pont Ruisseau-Creux. Après toutes ces années, Simon a trouvé de nombreux vestiges de ce pont couvert jeté au fond d’un ravin en 1977.

DÉCEMBRE

Photo : Gérard Ouellet (1950). Source : BAnQ, cote E6,S7,SS1,P79552

Le mois de décembre aura été propice à la numérisation de plusieurs photos d’archives de ponts couverts du côté de BAnQ. En plus des nombreuses structures disparues, on y retrouve aussi quelques ponts toujours en place, dont le pont Thiffault illustré ci-haut.

Photo : Gérald Arbour

En décembre toujours, on apprenait que c’est l’entreprise Pavages Chenail inc de St-Rémi qui avait soumis la plus basse offre pour restaurer le pont Félix-Gabriel-Marchand. Les travaux devraient avoir lieu en 2018.

Photo : Michel Grondin

L’année se sera terminée d’une façon plutôt dramatique pour le pont Freeport, lourdement endommagé par un camionneur ayant pris la fuite. Les gabarits ont été arrachés et les portiques ont été fortement abîmés. Heureusement, le chauffard a été intercepté suite à cet événement.

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018

De retour mercredi…

Actualités, Histoire

1 response to Suite et fin du bilan 2017 : une année chargée


  1. Monique Bellemare

    Merci pour cette rétrospective de l’année 2017. Quand on voit tout d’un bloc ce qui s’est passé dans le merveilleux monde des ponts couverts, on constate que c’est un domaine qui demeure toujours aussi palpitant.

Répondre à Monique Bellemare Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *